EXEL INDUSTRIES :

Résultats annuels 20212022 Forte amélioration des marges au 2e semestre
  • Avec un chiffre d’affaires en hausse de 11,4 %, toutes les activités sont en croissance à périmètre et change constants, sauf le Jardin.
  • Résilience du modèle d’affaires, avec un EBITDA récurrent au 2e semestre quasiment au niveau de 2021, atteignant 60 millions d’euros sur l’année complète et une marge de 6,1 %.
  • Résultat net proche de 29 millions d’euros.
  • Proposition de versement d’un dividende de 1,05  par action.
  • La croissance des ventes, l’environnement inflationniste, les pénuries d’approvisionnement et le fort carnet de commandes attendu pour 2022–2023 ont engendré une hausse importante du BFR du Groupe ce qui, conjugué aux acquisitions, a dégradé la dette nette.

Résultats annuels 2021–2022

Résultats annuels(du 1er octobre 2021 au 30 septembre 2022) 2020–2021(millions d’euros) 2021–2022(millions d’euros)
  S1 S2 Annuel S1 S2 Annuel
CHIFFRE D’AFFAIRES 385,2 491,5 876,8 406,9 570,2 977,0
EBITDA RÉCURRENT* 31,8 46,0 77,8 17,4 42,5 59,9
En % du chiffre d’affaires 8,2 % 9,4 % 8,9 % 4,3 % 7,5 % 6,1 %
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT 20,9 33,8 54,7 7,2 30,1 37,2
En % du chiffre d’affaires 5,4 % 6,9 % 6,2 % 1,8 % 5,3 % 3,8 %
Éléments exceptionnels - 0,2 5,5 5,3 -1,9 0,2 - 1,7
Résultat financier 0,3 - 2,4 - 2,1 0,3 0,7 1,0
Impôt et mise en équivalence - 6,7 - 7,7 - 14,4 - 3,6 - 4,4 - 8,0
RÉSULTAT NET 14,3 29,2 43,5 1,9 26,7 28,6
En % du chiffre d’affaires 3,7 % 5,9 % 5,0 % 0,5 % 4,7 % 2,9 %
ENDETTEMENT FINANCIER NET (EFN) - - - 42,4 - - - 160,5
LEVIER (EFN/EBITDA RÉCURRENT) - - 0,5 - - 2,7
GEARING (EFN/CAPITAUX PROPRES) - - 11 % - - 38 %

*EBITDA récurrent = résultat opérationnel courant + dotations aux amortissements des immobilisations + variation des provisions (hors provision sur actif circulant) + résultat des mises en équivalence

Chiffre d’affaires annuel2021–2022

Chiffre d'affaires12 mois(octobre 2021–septembre 2022) 2020–2021 2021–2022 Variation en valeur(millions d’euros) Variation(%)
Publié Publié Publié *tcpc  Publié  *tcpc 
                
PULVÉRISATION AGRICOLE 380,9 442,3 + 61,4 + 48,2 + 16,1 % + 12,7 %
ARRACHAGE DE BETTERAVES 135,5 146,3 + 10,8 + 5,2 + 8,0 % + 3,8 %
LOISIRS 132,4 138,9 + 6,5 - 26,9 + 4,9 % - 20,3 %
INDUSTRIE 227,9 249,5 + 21,6 + 12,5 + 9,5 % + 5,5 %
             
Groupe EXEL Industries 876,8 977,0 + 100,3 + 39,0 + 11,4 % + 4,4 % 

*tcpc = taux de change et périmètre comparables

Le chiffre d’affaires annuel 2021–2022 de 977,0 millions d’euros est en hausse de 11,4 %. À périmètre et taux de change constants, la croissance du Groupe ressort à 4,4 %. En réponse à l’augmentation des coûts des matières premières et composants, EXEL Industries s’est efforcé d’ajuster au mieux ses prix dans toutes ses activités. Mise en place tout au long de l’année, cette politique a permis de compenser certaines baisses de volumes liées aux pénuries (principalement dans les agroéquipements) ou au marché (Jardin). L’effet de change a été particulièrement favorable aux activités de pulvérisation agricole et d’industrie.

L’effet périmètre représente 29,8 millions d’euros de chiffre d’affaires sur l’exercice. Pour mémoire, la société italienne G.F. a été acquise le 15 février 2022. Les commentaires concernant les chiffres d’affaires par activité ont été détaillés dans notre communiqué du 27 octobre 2022.

Résultats financiers

L’EBITDA récurrent est en recul à 60 millions d’euros – soit 6,1 % du chiffre d’affaires Groupe, contre 78 millions d’euros ou 8,9 % des ventes en 2020–2021. Plusieurs facteurs expliquent cette baisse :

  • D’une part, dans les agroéquipements, les pénuries, l’inflation ainsi que les désorganisations des chaînes d’approvisionnement ont allongé les temps de production et réduit les marges, même si les principales marques du Groupe ont ajusté leurs politiques tarifaires tout au long de l’exercice avec de meilleurs résultats au 2e semestre.
  • Après deux exercices exceptionnels en lien avec la crise sanitaire, le marché des équipements de jardin revient à son niveau antérieur. D’autre part, la migration informatique difficile réalisée au 2e trimestre, a contraint les volumes vendus de la marque Hozelock.
  • Enfin, après quatre années relativement stables, les frais généraux ont progressé sur l’exercice sous l’effet des acquisitions, de la montée en puissance d’EXXACT Robotics, ou encore de la distribution d’une prime de pouvoir d’achat pour tous les salariés du Groupe pour un total de 3 millions d’euros.

Le résultat net est en recul à 28,6 millions d’euros, en comparaison d’un exercice 20202021 à 43,5 millions d’euros. Cette baisse est principalement due à la diminution de l’EBITDA et du résultat exceptionnel, très favorable lors de l’exercice précédent (gain de 5,3 millions d’euros issue de la réévaluation d’engagements de retraite en Angleterre). Il se compose des éléments suivants :

  • Un résultat exceptionnel négatif de 1,7 million d’euros, comparable au 1er semestre, qui comprend principalement la dépréciation des actifs détruits localisés dans la zone de guerre en Ukraine.
  • Un résultat financier positif de 1,0 million d’euros, constitué du coût de l’endettement financier et d’autres charges financières diverses pour environ 3,5 millions d’euros. Cependant, l’évolution favorable des taux de change a plus que compensé ces charges pour + 4,5 millions d’euros. L’évolution des parités monétaires avait été globalement neutre pour le Groupe en 2020–2021.
  • Une charge d’impôt comptabilisée de 8,6 millions d’euros, bénéficiant des réductions des taux d’imposition dans certains pays comme la France.

Bilan

L’endettement financier net (EFN) ressort à 160,5 millions d’euros au 30 septembre 2022, comparé à 42,4 millions d’euros en 2021. La dégradation de trésorerie sur l’exercice vient principalement du besoin en fonds de roulement, en forte hausse du fait de l’augmentation des ventes au 4e trimestre (+23 % par rapport à 2021) et des pénuries. Ces dernières, certes moins fortes qu’au 1er semestre mais toujours bien présentes, ont nécessité de sécuriser l’approvisionnement de composants clés, dans la perspective du début de l’exercice 2022–2023 présentant un fort carnet de commandes. Sous l’effet d’éléments conjoncturels (acquisitions, baisse de l’EBITDA et inflation du BFR), le levier financier de l’année 2021–2022 (EFN/EBITDA récurrent) passe à 2,7. Ce niveau ne porte pas à conséquence, du point de vue de l’exigibilité de la dette, le Groupe n’ayant aucun covenant dans ses lignes de financement.

Par ailleurs, EXEL Industries dispose de lignes de financement qui lui permettent de subvenir à ses besoins d’exploitation et, le cas échéant, de croissance externe. Plusieurs lignes de financements ont été récemment renouvelées, toutes avec des critères RSE et leur taux d’intérêt sera ajusté en fonction de l’atteinte d’objectifs RSE. Certaines lignes enfin ont été converties à taux fixes dès que la hausse des taux d’intérêt s’est accentuée.

Dividendes

Il sera proposé à l’Assemblée Générale du 07 février 2023 la distribution d’un dividende de 1,05 € par action, correspondant à 25 % du résultat net consolidé.

Processus d’audit

Le Comité d’Audit du Groupe s’est réuni le 14 décembre 2022.

Le Conseil d’administration s’est réuni le 15 décembre 2022 et a arrêté les comptes annuels et consolidés du Groupe au 30 septembre 2022.

Les procédures de certification des comptes annuels et consolidés ont été effectuées et un rapport sans réserve est en cours d’émission par nos commissaires aux comptes.

Développement durable

Après avoir initié en 2021 un processus ambitieux, le Groupe a poursuivi sa montée en puissance avec de nouveaux financements indexés sur des objectifs RSE et la création d’un comité RSE au sein du Conseil d’administration. EXEL Industries a lancé cette année un projet Groupe visant à identifier les principaux leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre de son scope 3 amont et aval.

Perspectives

PULVÉRISATION AGRICOLE

  • Les prix des matières premières agricoles semblent se maintenir sur des bases élevées, continuant de favoriser le remplacement des équipements.
  • Malgré l’incertitude liée au conflit russo-ukrainien, notre activité se maintient dans la région, à de bons niveaux, dans le respect des règles internationales.
  • Les carnets de commandes restent très fournis pour les prochains trimestres.
  • L'activité maintient sa discipline rigoureuse concernant les prix de vente en ligne avec l’inflation de nos coûts.
  • Les innovations présentées au SIMA (Salon International de la Machine Agricole), fortement appréciées, entrent en phase de commercialisation.

ARRACHAGE DE BETTERAVES

  • Compte tenu de la forte hausse annoncée des prix de betteraves, à des niveaux d’intérêt pour les agriculteurs, les ventes de machines neuves devraient se maintenir à un bon niveau sur l’exercice 2022–2023.
  • Le marché des engins de transport plein champ devrait continuer de croître en Europe de l’ouest.

LOISIRS

  • Le renforcement des synergies commerciales et industrielles est entamé depuis l’intégration de G.F.
  • Les problèmes rencontrés lors de la migration informatique sont désormais résolus, permettant de mieux servir nos clients.
  • La réorganisation de l’activité nautique se poursuit. Le retour des marques Wauquiez, Rhéa et Tofinou dans les salons de la fin d’été a été remarqué.

INDUSTRIE

  • L’Asie et l’Amérique du nord devraient rester les catalyseurs de la croissance des volumes. Nos produits, dont la majorité des gammes ont été renouvelées récemment, se positionnent comme des produits premium pour nos clients.

Yves Belegaud, Directeur Général du groupe EXEL Industries

« Le Groupe a connu une année 2021–2022 contrastée, avec un 1er semestre difficile et une amélioration des marges au 2nd semestre grâce à une meilleure discipline sur les prix, malgré la persistance des pénuries d’approvisionnement. Le Groupe a lancé divers plans d’actions pour réduire autant que possible le décalage constaté sur le niveau des stocks. Fort d’un carnet de commande bien rempli, le Groupe est confiant pour le prochain exercice malgré les incertitudes macro-économiques actuelles. Enfin, EXEL Industries renforce la place du développement durable dans sa stratégie. »

***

Prochains rendez-vous

  • 25 janvier 2023, avant bourse : chiffre d’affaires du 1er trimestre 2022–2023
  • 25 avril 2023, avant bourse : chiffre d’affaires du 2e trimestre 2022 – 2023
  • 26 mai 2023, avant bourse : résultats semestriels 2022–2023

Pièce jointe

  • EXEL Industries_Communiqué de presse_Résultats-annuels-2021-2022_FR
Exel Industries (LSE:0NA0)
Gráfica de Acción Histórica
De Ene 2024 a Feb 2024 Haga Click aquí para más Gráficas Exel Industries.
Exel Industries (LSE:0NA0)
Gráfica de Acción Histórica
De Mar 2023 a Feb 2024 Haga Click aquí para más Gráficas Exel Industries.