Résultats financiers au 31 mars 2019

Fecha : 30/04/2019 @ 01:32
Fuente : GlobeNewswire Inc.
Emisora : Orange. (ORA)
Cotización : 14.87  0.0 (0.00%) @ 00:14
Orange Cotización de acciones Gráfica

Résultats financiers au 31 mars 2019

Orange (EU:ORA)
Gráfica de Acción Histórica

6 Meses : De Abr 2019 a Oct 2019

Haga Click aquí para más Gráficas Orange.
Résultats financiers au 31 mars 2019

 

Communiqué de presse

Paris, le 30 avril 2019Résultats financiers au 31 mars 2019                                                                       

Chiffre d’affaires stable et poursuite de la croissance de l’EBITDAaL

Des performances commerciales résilientes, soutenues par le succès de la convergence et du haut débit fixe et mobile.

         
 T1 2019T1 2018T1 2018 variation variation
    à baseen données à base en données
En millions d’euros comparablehistoriques comparable historiques
         
Chiffre d’affaires10 185  10 198  10 082   (0,1)%  1,0 %
EBITDAaL*2 583  2 565  nd 0,7 %  nd
eCAPEX (hors licences)1 632  1 505  nd 8,4 %  nd
Cash-Flow Opérationnel(EBITDAaL - eCAPEX)951  1 060  nd (10,2)%  nd

Indicateurs historiques (jusqu'au 31 décembre 2018)

EBITDA ajusté * ndnd2 605   nd nd
CAPEX (hors licences)ndnd1 533   nd nd
Cash-Flow Opérationnel(EBITDA ajusté - CAPEXndnd1 072   nd nd
          
* Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL et de l’EBITDA sont décrits à l'annexe 2.
  • Sur le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires est stable (-0,1% sur un an) à base comparable, et en croissance de +0,4% retraité de l’incidence de la période promotionnelle sur les offres de lecture numérique.

La croissance de la plupart des segments compense la légère érosion du chiffre d’affaires en France (-1,8% et -0,7% en excluant l’effet des offres de lecture numérique) dans un environnement promotionnel toujours très intense. Ainsi, grâce à son positionnement valeur, l’Espagne croît de +0,4% malgré une concurrence accrue, et l’Europe de +1,4% en s’appuyant sur la convergence et les services IT, tandis que l’Afrique & Moyen-Orient poursuit sa dynamique soutenue à +5,3% grâce à une performance très solide des services facturés aux clients, et qu’Entreprises ressort en croissance pour le deuxième trimestre consécutif de +0,6%.

  • L’EBITDAaL est en croissance de +0,7% sur un an malgré l’effet des offres de lecture numérique. Retraité de cet effet, la croissance de l’EBITDAaL serait de +2,8%. Sur les activités télécoms, la marge d’EBITDAaL s’améliore de +0,4 point au 1er trimestre.
  • Les eCapex sont en croissance de +8,4% pour atteindre 1,6md€, en lien avec l’accélération au 1er trimestre du déploiement FTTH en France et la poursuite des investissements dans les réseaux 4G. Conformément aux objectifs, le niveau d’eCapex pour l’année 2019 sera en légère décroissance par rapport au niveau de 2018, en excluant les effets du nouveau contrat de partage de réseau en Espagne.
  • En France, les ventes nettes sont positives sur le mobile (+19k) et sur le fixe (+49k), dans un contexte promotionnel toujours intense.
  • Le succès continu de la Fibre permet d’afficher +168k ventes nettes en France, un record historique pour un 1er trimestre, et +114k en Espagne.
  • En Europe, la croissance des forfaits mobiles et haut débit fixe s’accélère tirée par le succès des offres convergentes Love.
  • En Afrique & Moyen-Orient, le déploiement de la 4G se poursuit et dépasse le palier des 17 millions de clients à la fin du 1er trimestre, soit une croissance de +50% sur un an.

Perspectives 2019

Dans un souci d’offrir toujours les meilleurs réseaux à nos clients, et de recherche de création de valeur, Orange a signé le 25 avril un accord de partage de réseau avec Vodafone en Espagne. Ceci permettra d’étendre la couverture, d’augmenter la capacité, de se préparer aux défis de la 5G et de générer des économies importantes de dépenses de réseau. Ce projet générera des économies brutes de 800 millions d’euros sur 10 ans mais implique un effort d’investissement initial d’environ 300 millions d’euros sur 4 ans (dont moins de 100 millions d’euros en 2019). Au global, le retour attendu est élevé, avec un TRI incrémental supérieur à 3 fois le WACC* d’Orange Espagne sur 10 ans. Ce projet sera sorti de la guidance.

Sur la base des résultats du 1er trimestre 2019, et en excluant les effets du nouveau contrat de partage de réseau en Espagne, Orange confirme ses objectifs pour 2019 :

  • L'EBITDAaL en 2019 connaîtra une hausse, à base comparable, plus modérée qu’en 2018.
  • Les eCAPEX 2019 seront en légère baisse par rapport à ceux de 2018 à base comparable.
  • Le Cash-Flow Opérationnel (EBITDAaL – eCAPEX) 2019 sera en croissance par rapport à 2018 à base comparable.
  • L'objectif d'un ratio dette nette** / EBITDAaL des activités télécoms est maintenu autour de 2x à moyen terme.
  • Il sera proposé le versement d’un dividende de 0,70 euro par action pour 2019, avec le versement en décembre prochain d'un acompte sur dividende de l’exercice 2019, de 0,30 euro par action.

*WACC : coût moyen pondéré du capital

** hors contrats de location IFRS16

Commentant la publication des résultats du 1er trimestre 2019, Stéphane Richard, Président-Directeur Général du groupe Orange a déclaré :

« Au cours de ce premier trimestre, le Groupe a réussi à maintenir une performance commerciale de qualité, malgré un contexte concurrentiel toujours très intense, notamment dans nos deux principaux pays, la France et l’Espagne. Notre stratégie s’avère payante puisque la croissance de notre EBITDAal se poursuit tandis que notre chiffre d’affaires est stable, ce qui nous permet de confirmer nos objectifs pour 2019. A noter que si le niveau de eCapex est en croissance ce trimestre, il devrait, hors effet de l’accord de partage  de réseau avec Vodafone en Espagne annoncé le 25 avril, légèrement baisser comme prévu sur l’année 2019.

La pertinence de notre stratégie dans la fibre optique se confirme. Nous avons accéléré nos déploiements en France, en Espagne et en Pologne, ce qui conforte notre position de leader en Europe avec 33,7 millions de foyers connectables en fibre, dont 12,4 millions en France. Cette avance se traduit par une dynamique de commercialisation très positive ; en particulier, la France a connu un premier trimestre record en termes de nouveaux abonnements fibre avec 168 000 clients supplémentaires.

Nous avons également consolidé notre position forte dans le mobile : près de 60 millions de clients à travers le monde bénéficient désormais de nos réseaux 4G, alors que nous continuons à densifier notre réseau en Europe comme en Afrique.

La convergence continue d’être un moteur de croissance et de fidélisation pour le Groupe : nous sommes le leader en Europe sur ce créneau avec plus de 10 millions de clients, ce qui représente près de 40 % de notre chiffre d’affaires grand public sur le continent.

Je tiens également à souligner les résultats très solides de nos opérations en Afrique et Moyen-Orient qui ont enregistré, une nouvelle fois, une croissance des revenus supérieure à 5 %. En effet, avec le déploiement rapide des réseaux 4G, dont bénéficient 17,6 millions de clients, et la disponibilité croissante de smartphones à prix abordable, les usages de l’Internet mobile décollent et contribuent pour deux-tiers à la croissance des revenus mobiles.

Enfin, ce trimestre marque une nouvelle étape dans notre stratégie d’opérateur multi-services. Outre nos développements dans les services financiers mobiles en Afrique et en Europe, nous avons lancé deux nouvelles offres en France pour capitaliser sur notre présence dans le foyer : « Maison protégée », une offre de télésurveillance dont les débuts sont très encourageants, et « Maison connectée » qui concrétise nos ambitions dans l’IoT à domicile.

Je remercie chaleureusement l’ensemble des salariés du Groupe qui, par leur engagement, ont permis ces performances dans un contexte exigeant. »

Indicateurs-clés

         
  T1 2019T1 2018T1 2018 variation variation
    à baseen données à base en données
En millions d’euros comparablehistoriques comparable historiques
         
Chiffre d’affaires10 185  10 198  10 082   (0,1)%  1,0 %
Dont :       
 France4 407 4 489 4 492  (1,8)% (1,9)%
 Espagne1 318 1 312 1 310  0,4 % 0,6 %
 Europe1 389 1 370 1 387  1,4 % 0,1 %
 Afrique & Moyen-Orient1 349 1 282 1 245  5,3 % 8,3 %
 Entreprises1 831 1 821 1 726  0,6 % 6,1 %
 Opérateurs Internationaux & Services Partagés371 388 376  (4,4)% (1,3)%
 Éliminations intra-Groupe(480) (464) (454)  - -
EBITDAaL*2 583  2 565  nd 0,7 %  nd
dont activités télécoms2 627 2 595 nd 1,2 % nd
 En % du chiffre d’affaires25,8 % 25,4 % nd 0,4 pt  nd
dont Orange Bank(44)(30)nd 46,7 % nd
eCAPEX (hors licences)1 632  1 505  nd 8,4 %  nd
dont activités télécoms1 624 1 494 nd 8,7 % nd
 En % du chiffre d’affaires15,9 % 14,6 % nd 1,3 pt  nd
dont Orange Bank11 nd (26,6)% nd
Cash-Flow Opérationnel(EBITDAaL - eCAPEX)951  1 060  nd (10,2)%  nd
          
EBITDA ajusté* (jusqu'en 2018)ndnd2 605   nd nd
dont activités télécomsndnd2 635  nd nd
 En % du chiffre d’affairesndnd26,1 %  nd nd
dont Orange Bankndnd(30) nd nd
CAPEX (hors licences) (jusqu'en 2018)ndnd1 533   nd nd
dont activités télécomsndnd1 522  nd nd
 En % du chiffre d’affairesndnd15,1 %  nd nd
dont Orange Bankndnd11  nd nd
Cash-Flow Opérationnel(EBITDA ajusté - CAPEX jusqu'en 2018)ndnd1 072   nd nd
          
* Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL et de l’EBITDA sont décrits à l'annexe 2.

La norme comptable IFRS 16 "Contrats de locations" est appliquée par le Groupe depuis le 1er janvier 2019 selon la méthode rétrospective simplifiée sans retraitement des périodes comparatives. Comme annoncé le 6 février dernier, Orange communique les résultats de l'activité du 1er trimestre 2019 sous cette nouvelle norme. Le compte de résultat et la présentation des informations sectorielles ont été modifiés en conséquence (amortissements des droits d’utilisation des actifs reconnus et charges d’intérêts relatives aux dettes de location au lieu des charges de loyers opérationnelles, accélération de la charge résultant notamment de la composante intérêts).

En parallèle, l’application de la norme IFRS 16 a conduit le Groupe à faire évoluer ses indicateurs financiers, avec depuis le 1er janvier 2019, l’EBITDAaL (EBITDA after Leases), les eCAPEX (Economic CAPEX) et l’adaptation du Cash-flow opérationnel (EBITDAaL diminué des eCAPEX). Voir Annexe 4 Glossaire.

Les données du 1er trimestre 2019 et du 1er trimestre 2018 à base comparable sont présentées en norme comptable IFRS 16 et les données historiques du 1er trimestre 2018 en norme comptable IAS 17.

Analyse des chiffres-clés du Groupe

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du Groupe Orange s’élève à 10,2 milliards d'euros au 1er trimestre, quasi stable à base comparable (-0,1%). Sans l'impact de la fin de la période de promotion sur les offres de lecture numérique, le chiffre d'affaires serait en hausse de +0,4% avec la plupart des segments affichant une croissance de leur chiffre d'affaires, compensant ainsi une légère érosion (-1,8%) du chiffre d'affaires de la France. Au niveau Groupe, les principaux services affichent les performances suivantes :

Le chiffre d’affaires de la Convergence - commercialisée dans l'ensemble des pays européens – est de 1,7 milliard d'euros au 1er trimestre, en croissance de +4,6%. Cette progression permet à Orange de conforter sa position de 1er opérateur convergent en Europe.Le chiffre d'affaires des services mobiles seuls est de 2,6 milliards d'euros au 1er trimestre, en hausse de +1,1%.Le chiffre d’affaires des services fixes seuls diminue de -3,1% au 1er trimestre (2,4 milliards d'euros), du fait de la migration vers les services convergents et du tassement des services fixes bas débit.Le chiffre d'affaires de l'IT et des services d'intégration affiche une accélération de sa croissance de +6,6% au 1er trimestre (616 millions d'euros), versus +0,8% au 1er trimestre 2018. Cette progression est tirée par le marché entreprise mais aussi par la Pologne.Le chiffre d’affaires des services aux opérateurs diminue de -1,4% au 1er trimestre (1,9 milliard d'euros). Cette baisse s'explique principalement par la décroissance du trafic voix internationale et du roaming visiteurs.Le chiffre d'affaires des ventes d'équipements est en baisse de -8,4% (722 millions d'euros), du fait d’un moindre volume de ventes de terminaux.

Evolution de la base clients

La base clients convergents compte 10,506 millions de clients sur l'ensemble du Groupe au 31 mars 2019, stable sur un an à base comparable, soutenue par une progression très forte en Europe.La base clients mobiles compte 203,781 millions de clients au 31 mars 2019, en progression de      163 000 ventes nettes au 1er trimestre. Le haut débit fixe totalise 20,275 millions de clients au 31 mars 2019, en hausse de 130 000 ventes nettes au 1er trimestre.

EBITDAaL

L'EBITDAaL du Groupe s'élève à 2,6 milliards d’euros au 1er trimestre, en hausse de +0,7% à base comparable. L'EBITDAaL des activités télécom croît de +1,2%. Hors effet de l’impact de l’arrêt de la période promotionnelle des offres de lecture numérique, l'EBITDAaL Groupe serait en croissance de +2,8% et l'EBITDAaL des activités télécoms serait de +3,3%. Cette progression de l’EBITDAaL s’explique notamment par la poursuite de notre plan d’efficacité opérationnelle.

eCAPEX

Les eCAPEX du Groupe s'élèvent à 1,6 milliard d'euros au 1er trimestre, en augmentation de +8,4% à base comparable. Cette croissance est en lien avec l’accélération au 1er trimestre du déploiement FTTH en France, et avec les investissements dans les réseaux 4G, permettant d’asseoir le leadership d’Orange dans ces domaines.

Ainsi, au 1er trimestre, le Groupe totalise 33,7 millions de foyers connectables à la fibre, en croissance en France (+29%), en Espagne (+15%) et en Pologne (+32%). Le Groupe a également renforcé sa couverture 4G, avec une couverture de 100% de la population en Belgique et en Pologne, 99% en France et 96,9% en Espagne.

Conformément aux objectifs, le niveau d’eCapex pour l’année 2019 sera en légère décroissance par rapport au niveau de 2018.

Evolution du portefeuille d’actifs

Conformément à la stratégie de diversification dans de nouveaux services, Orange a annoncé le 1er février 2019 l'acquisition de Secure Data, le plus grand fournisseur indépendant de solutions de cybersécurité au Royaume-Uni, afin de concrétiser l’ambition d'être un acteur leader dans ce domaine en Europe.

Dividende 2019

Confiant dans la solidité de la structure financière du Groupe, il sera proposé le versement d'un dividende de 0,70 euro par action* pour 2019, avec le versement en décembre prochain d'un acompte sur dividende de l'exercice 2019, de 0,30 euro par action.

*sous réserve d’approbation par l’Assemblée Générale des Actionnaires

Analyse par secteur opérationnel

France

       
 T1 2019T1 2018T1 2018variationvariation 
  à baseen donnéesà baseen données 
En millions d’euros comparablehistoriquescomparablehistoriques 
       
Chiffre d’affaires4 407  4 489  4 492  (1,8)% (1,9)%  
Services facturés aux clients2 692 2 763 2 761 (2,6)%(2,5)% 
  Convergence1 072 1 046 1 100 2,5 %(2,6)% 
  Mobile Seul586 618 599 (5,2)%(2,2)% 
  Fixe Seul1 034 1 099 1 061 (5,9)%(2,6)% 
  Fixe Seul haut débit667 678 643 (1,6)%3,8 % 
  Fixe Seul bas débit367 421 418 (12,9)%(12,3)% 
Services aux opérateurs1 300 1 288 1 293 0,9 %0,5 % 
Ventes d'équipements297 317 317 (6,4)%(6,4)% 
Autres revenus117 121 121 (2,8)%(2,8)% 

En France, une belle performance commerciale sur le haut débit et une forte résilience sur le mobile, mais un chiffre d'affaires en recul, impacté par la fin de la période promotionnelle sur les offres de lecture numérique.

Le chiffre d’affaires de la France baisse de -1,8% au 1er trimestre 2019, après 2 années consécutives de croissance, impacté principalement par la fin de la période de promotion sur les offres de lecture numérique et un ralentissement des ventes d'équipements. Hors ces deux effets, le chiffre d'affaires est quasiment stable à -0,2%.

Le chiffre d’affaires des services facturés aux clients baisse de -2,6% au 1er trimestre 2019 sous l'effet de la fin de la période de promotion sur les offres de lecture numérique, qui impacte l'ensemble des composantes de ce segment. Malgré cela, le chiffre d'affaires convergent enregistre une hausse de +2,5%, en lien avec une solide performance commerciale des offres convergentes. Le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -5,2% au 1er trimestre impacté par les migrations vers la convergence, et celui du fixe seul baisse de -5,9%, affecté principalement par le recul tendanciel de la téléphonie classique.Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs croît de +0,9%, tiré par la construction des RIP, ainsi que la commercialisation de nos offres de gros FTTH aux opérateurs tiers, qui compensent la baisse du dégroupage et de l’itinérance mobile.Le chiffre d'affaires des ventes d'équipements est en baisse de -6,4%, du fait d'une moindre performance sur les ventes d’équipements haut de gamme au 1er trimestre cette année.Hors effet de la fin de la période de promotion sur les offres de lecture numérique, la dynamique est plus positive. Ainsi le chiffre d'affaires de la convergence serait en croissance de +5,6%. L'ARPO convergent serait en hausse de +1,3€ (à 66,8€) et l’ARPO mobile de +14 centimes (à 16,9€), tirés notamment par les augmentations de prix de l’automne dernier. Néanmoins, l'ARPO haut débit fixe seul est en baisse de 32 centimes sur un an en raison notamment de l'augmentation importante du poids relatif de Sosh dans le parc haut débit fixe seul.

Du côté des solides performances commerciales du 1er trimestre, le mobile enregistre 19 000 ventes nettes et une amélioration du churn, qui baisse de -0,7pt sur un an et -1,5pt par rapport au trimestre précédent.

Le haut débit fixe enregistre 49 000 ventes nettes haut débit fixe au 1er trimestre, tirées par un très bon trimestre sur la fibre (168 000 ventes nettes) et le succès de la Boîte Sosh. Au 31 mars 2019, Orange compte 12,4 millions de foyers raccordables et un total de 2,8 millions de clients fibre.

La base clients convergents est en progression de +3,2% sur un an et atteint 5,7 millions de clients et le taux de churn des clients convergents est de 3,2 points inférieur à la moyenne des clients grand public haut débit fixe.

Espagne

       
 T1 2019T1 2018T1 2018variationvariation 
  à baseen donnéesà baseen données 
En millions d’euros comparablehistoriquescomparablehistoriques 
       
Chiffre d’affaires1 318  1 312  1 310  0,4 % 0,6 %  
Services facturés aux clients953 947 947 0,7 %0,7 % 
  Convergence530 524 526 1,2 %0,9 % 
  Mobile Seul296 301 299 (1,4)%(0,9)% 
  Fixe Seul125 122 122 2,5 %2,5 % 
Services aux opérateurs210 178 180 17,7 %16,8 % 
Ventes d'équipements155 187 183 (17,1)%(15,4)% 

Orange Espagne continue d'afficher une croissance de son chiffre d'affaires, grâce à une bonne résistance des services facturés aux clients et un ARPO convergent en hausse.

Le chiffre d’affaires d'Orange Espagne est en croissance de +0,4% au 1er trimestre 2019, soutenu notamment par le chiffre d’affaires des services facturés aux clients qui progresse de +0,7%.Le chiffre d'affaires convergent est en hausse de +1,2% au 1er trimestre et l'ARPO convergent augmente de +1,8%, en accélération par rapport à la période précédente (+1,0% au T4 2018) grâce à l’amélioration du mix valeur des clients tirée par les nouvelles offres Orange et Jazztel et des ventes nettes FTTH toujours solides (+114 000).Sur la même période, le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -1,4%, impacté par une forte pression concurrentielle qui pèse sur les ventes nettes mobiles (-59 000 hors M2M). Cette tendance est en amélioration par rapport au trimestre précédent (-2,6% au T4 2018). Malgré ce contexte très compétitif, la stratégie valeur d'Orange Espagne permet à l'ARPO mobile seul de croître de +0,7% au 1er trimestre, versus -0,3% au 4ème trimestre 2018.Le chiffre d'affaires fixe seul croît de +2,5%, en forte accélération par rapport au 4ème trimestre 2018       (-4,4%).Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs affiche une hausse de +17,7% au 1er trimestre, alimentée par un trafic international et un roaming visiteurs toujours soutenus, qui compense la baisse de -17,1% du chiffre d’affaires des ventes d'équipements.

Europe

       
 T1 2019T1 2018T1 2018variationvariation 
  à baseen donnéesà baseen données 
En millions d’euros comparablehistoriquescomparablehistoriques 
       
Chiffre d’affaires1 389  1 370  1 387  1,4 % 0,1 %  
Services facturés aux clients876 845 855 3,6 %2,4 % 
  Convergence142 100 102 42,8 %40,0 % 
  Mobile Seul529 540 544 (2,0)%(2,6)% 
  Fixe Seul165 175 180 (6,0)%(8,2)% 
  IT & services d'intégration39 30 31 31,3 %28,1 % 
Services aux opérateurs260 283 286 (8,1)%(9,3)% 
Ventes d'équipements203 206 208 (1,2)%(2,2)% 
Autres revenus51 37 38 36,5 %33,5 % 

Le chiffre d'affaires de l'Europe est en hausse, tiré par les services facturés aux clients qui sont en accélération grâce à la convergence.

Le chiffre d’affaires de l'Europe (pour rappel la Belgique, le Luxembourg, la Moldavie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie) est en augmentation de +1,4% au 1er trimestre. Cette hausse provient d'une solide progression des services facturés aux clients partiellement impactée par la baisse des services aux opérateurs. Le chiffre d’affaires des services facturés aux clients progresse de +3,6% au 1er trimestre, en accélération par rapport au précédent trimestre (+2,7% au T4 2018).Cette accélération s'explique par le chiffre d'affaires convergent en croissance de +42,8%. Le chiffre d’affaires du mobile seul baisse de -2,0% - en amélioration par rapport aux -2,9% du 4ème trimestre 2018 – grâce notamment à la hausse de +1,7% de la base de clients mobiles contrat lors des 12 derniers mois (qui totalise plus de 19 millions de clients hors M2M).Le chiffre d'affaires du fixe seul est en décroissance de -6%. Néanmoins, le relais de croissance du haut débit se met en place avec une base clients haut débit fixe qui progresse de +9,3% sur les 12 derniers mois (pour atteindre plus de 3,3 millions de clients).Les services IT et d'intégration continuent d'afficher une forte hausse de leur chiffre d'affaires au 1er trimestre (+31,3%), en accélération par rapport au trimestre précédent (+23,6% au T4 2018).La baisse de -8,1% du chiffre d'affaires des services aux opérateurs est notamment impactée par l'arrêt anticipé du contrat de MVNO Lyca/Telenet en Belgique et une moindre contribution des accords d’itinérance nationale en Slovaquie et Roumanie.

Au niveau des pays d'Europe, la Pologne annonce le troisième trimestre consécutif de hausse de son chiffre d’affaires, avec +2,6% au 1er trimestre, versus +2,1% au 4ème trimestre 2018, grâce notamment à l'excellente performance de la convergence (+27%) et au développement de son activité de revente d’énergie. La croissance du chiffre d'affaires de la Belgique et du Luxembourg est de +3,8% au 1er trimestre, en léger recul par rapport au trimestre précédent (+5,1% au T4 2018) : la croissance est toujours tirée par la dynamique des ventes nettes forfaits mobiles et convergents mais est impactée par l’arrêt du contrat MVNO déjà mentionné. Le chiffre d’affaires d'Europe centrale décroît de -1,9% au 1er trimestre, versus +1,9% au 4ème trimestre 2018, du fait d’un ralentissement des services aux opérateurs alors que la performance des services facturés aux clients s'améliore.

Afrique & Moyen-Orient

       
 T1 2019T1 2018T1 2018variationvariation 
  à baseen donnéesà baseen données 
En millions d’euros comparablehistoriquescomparablehistoriques 
       
Chiffre d’affaires1 349  1 282  1 245  5,3 % 8,3 %  
Services facturés aux clients1 125 1 044 1 016 7,8 %10,8 % 
  Mobile Seul1 005 933 910 7,7 %10,4 % 
  Fixe Seul117 108 103 8,1 %13,9 % 
  IT & services d'intégration15,0 %16,1 % 
Services aux opérateurs197 207 200 (4,6)%(1,5)% 
Ventes d'équipements21 21 20 1,7 %6,0 % 
Autres revenus10 10 (41,6)%(40,3)% 

Poursuite de la trajectoire de croissance de l'Afrique & Moyen-Orient, avec une hausse du chiffre d'affaires tirée par une solide dynamique des services facturés aux clients.

L'Afrique & Moyen-Orient a un chiffre d'affaires en hausse de +5,3% au 1er trimestre, en légère accélération par rapport au trimestre précédent (+5,2% au T4 2018). Les services facturés aux clients affichent une croissance de +7,8%, portée notamment par la data et Orange Money.

Le chiffre d’affaires des services mobile seul croît de +7,7% au 1er trimestre, avec une base de clients 4G atteignant 17,6 millions, en augmentation de 50% sur 12 mois. Cette progression est notamment soutenue par le développement de la data qui représente plus des 2/3 de la croissance des services mobile seul.

Le chiffre d'affaires des services fixe seul progresse pour sa part de +8,1% au 1er trimestre, en nette accélération par rapport aux +4,9% du 4ème trimestre 2018. Le nombre de clients fixe haut débit, après avoir dépassé le million fin 2018, poursuit sa croissance (1 068 000 au 31 mars 2019).

Le chiffre d'affaires des services aux opérateurs est en baisse de -4,6% au 1er trimestre, en amélioration par rapport aux -5,3% du 4ème trimestre 2018. Les services aux opérateurs restent  impactés notamment par la baisse de l'activité de transit international.  

Le chiffre d'affaires d'Orange Money est en hausse de +29% au 1er trimestre 2019, avec une base de clients actifs* (15,5 millions) qui progresse de 20% entre les 1ers trimestres 2018 et 2019.

Au niveau de l'ensemble des pays d'Afrique & Moyen-Orient, la base clients reste stable avec 120 millions de clients, toujours impactée par la réglementation autour de l'identification des clients, mais avec une meilleure composition (base facturée en amélioration) et une plus grande stabilité (churn en baisse). 

Les nouvelles opérations ont contribué pour plus d'un quart à la croissance du chiffre d'affaires de l'Afrique & Moyen-Orient. Le groupe Sonatel et l'Egypte affichent des hausses de respectivement +8,1% et de +6,5% au 1er trimestre, tandis que la Côté d'Ivoire reste sous pression avec une décroissance de   -0,6% de son chiffre d'affaires.

* clients réalisant au moins une transaction par mois

Entreprises

       
 T1 2019T1 2018T1 2018variationvariation 
  à baseen donnéesà baseen données 
En millions d’euros comparablehistoriquescomparablehistoriques 
       
Chiffre d’affaires1 831  1 821  1 726  0,6 % 6,1 %  
Fixe Seul986 997 989 (1,1)%(0,4)% 
Voix327 347 349 (6,0)%(6,4)% 
Données659 649 640 1,5 %2,9 % 
IT & services d'intégration609 582 494 4,6 %23,1 % 
Mobile*237 242 242 (2,3)%(2,3)% 

Le chiffre d'affaires Entreprises est en croissance pour le 2ème trimestre consécutif essentiellement grâce aux services IT et d'intégration toujours en hausse.

Au 1er trimestre, le chiffre d’affaires du secteur Entreprises augmente de +0,6%, en croissance pour le 2ème trimestre consécutif. Les services IT et d'intégration ainsi que la data sont les moteurs de cette croissance.

Le chiffre d’affaires de l'IT et des services d’intégration enregistre une progression de +4,6% au 1er trimestre, toujours tiré par les relais de croissance, particulièrement la Cyberdéfense en hausse de +30%.

Le chiffre d'affaires Mobile* diminue de -2,3% au 1er trimestre. Celui des services traditionnels de voix et data s'inscrit en recul de -1,1% au 1er trimestre, en amélioration par rapport à l'ensemble de l'année 2018 (-2,4%). Cette amélioration, malgré la décroissance des services voix (-6%), s'explique par la croissance du chiffre d'affaires de la data (+1,5%). Celle-ci est notamment soutenue par les SD WAN (réseaux étendus à définition logicielle), marché sur lequel Orange Business Services affirme son leadership, notamment avec de nouveaux contrats dont deux déploiements internationaux dans plus de 20 pays.

Conformément à notre stratégie de diversification dans de nouveaux services, nous avons annoncé le 1er février 2019 l'acquisition de SecureData, le plus grand fournisseur indépendant de solutions de cybersécurité au Royaume-Uni, afin de confirmer notre ambition d'être un acteur leader dans ce domaine en Europe.

* Les revenus du Mobile incluent les services mobiles et les ventes d’équipements mobiles facturés aux entreprises, et le trafic mobile entrant des entreprises facturé aux autres opérateurs.

Opérateurs Internationaux & Services Partagés

       
 T1 2019T1 2018T1 2018variationvariation 
  à baseen donnéesà baseen données 
En millions d’euros comparablehistoriquescomparablehistoriques 
       
Chiffre d’affaires371  388  376  (4,4)% (1,3)%  
Services aux opérateurs274 296 282 (7,7)%(2,8)% 
Autres revenus97 92 94 5,0 %2,2 % 

Le chiffre d’affaires des Opérateurs Internationaux et Services Partagés enregistre une baisse de -4,4% au 1er trimestre, avec le recul des services aux opérateurs internationaux sur le marché des services de la voix.

Parallèlement, la croissance des autres revenus reste positive, s'établissant à +5,0% au 1er trimestre. Les autres revenus concernent notamment les activités de pose et de maintenance des câbles sous-marins, de contenus (OCS et Orange Studio), de consulting (Sofrecom) et de sécurisation des accès TV (Viaccess). 

Calendrier des événements à venir

  • 25/07/2019 - Publication des résultats du premier semestre 2019

Contacts

presse : 01 44 44 93 93   Jean-Bernard Orsoni jeanbernard.orsoni@orange.com Tom Wright tom.wright@orange.com Olivier Emberger olivier.emberger@orange.com  communication financière : 01 44 44 04 32 (analystes et investisseurs) Patrice Lambert-de Diesbach p.lambert@orange.com Isabelle Casadoisabelle.casado@orange.com Samuel Castelosamuel.castelo@orange.com Luca Gaballo luca.gaballo@orange.com Didier Kohn didier.kohn@orange.com Aurélia Roussel aurelia.roussel@orange.com  
actionnaires individuels : 0 800 05 10 10

Avertissement

Ce communiqué peut contenir des informations prospectives sur Orange, notamment des objectifs et tendances, concernant notamment la situation financière, les investissements, les résultats, les activités et la stratégie d’Orange. Ces informations prospectives ne constituent pas des prévisions au sens du règlement européen n°809/2004 et, bien que nous estimons qu’elles reposent sur des hypothèses raisonnables, elles sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, y compris des problématiques qui nous sont inconnues ou ne sont pas considérées à présent comme substantielles et il ne peut être garanti que les événements attendus auront lieu ou que les objectifs énoncés seront effectivement atteints. Des informations plus détaillées sur les risques potentiels pouvant affecter nos résultats financiers sont disponibles dans le Document de référence déposé le 21 mars 2019 auprès de l'Autorité des marchés financiers et dans le rapport annuel (Form 20-F) enregistré le 16 avril 2019 auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Sous réserve de la réglementation applicable, Orange ne s’engage nullement à mettre à jour les informations prospectives à la lumière des développements futurs.

Annexe 1 : analyse de l’EBITDAaL consolidé

    
  1er trimestre1er trimestrevariation
  20192018à base
   à base comparablecomparable
En millions d’euros  (en %)
     
Chiffre d’affaires10 185  10 198  (0,1)%
Achats externes(4 274)(4 276)(0,0)%
en % du chiffre d’affaires42,0 %41,9 %0,0 pt
 Charges commerciales, coûts d'équipements et de contenus(1 693)(1 721)(1,6)%
 en % du chiffre d’affaires16,6 %16,9 %(0,3) pt
 Achats et reversements aux opérateurs(1 118)(1 180)(5,3)%
 en % du chiffre d’affaires11,0 %11,6 %(0,6) pt
 Autres charges de réseau et charges informatiques(821)(784)4,8 %
 en % du chiffre d’affaires8,1 %7,7 %0,4 pt
 Autres achats externes (1)(642)(590)8,7 %
 en % du chiffre d’affaires6,3 %5,8 %0,5 pt
Autres produits et charges opérationnels43 55 (21,8)%
Charges de personnel (2 158)(2 168)(0,5)%
en % du chiffre d’affaires21,2 %21,3 %(0,1) pt
Impôts et taxes d'exploitation (887)(922)(3,7)%
Dotations aux amortissements et pertes de valeur des actifs financés(1)
Dotations aux amortissements et pertes de valeur des droits d'utilisation(297)(296)0,4 %
Intérêts sur les dettes locatives et sur les dettes liées aux actifs financés(29)(28)2,8 %
EBITDAaL (2)2 583  2 565  0,7 %
     
(1) Charges immobilières, frais généraux, autres charges externes.
(2) Les ajustements de présentation de l’EBITDAaL sont décrits à l'annexe 2.

Annexe 2 : tableau de passage des données ajustées aux éléments du compte de résultat

Données 2019Au 1er trimestre 2019 
En millions d'eurosDonnées ajustéesAjustementsde présentationCompte de résultat 
Chiffre d'affaires 10 185  10 185   
Achats externes(4 274)(4 274) 
Autres produits opérationnels144 144  
Autres charges opérationnelles(101)(4)(105) 
Charges de personnel(2 158)(86)(2 243) 
Impôts et taxes d'exploitation(887)(887) 
Résultat de cession d'actifs immobilisés, titres et d'activités  47 47  
Coûts des restructurations(12)(12) 
Dotations aux amortissements des actifs financés(1) 
Dotations aux amortissements des droits d'utilisation(297)297  
Pertes de valeur des actifs financés 
Pertes de valeur des droits d'utilisation(1) 
Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés 
Intérêts sur les dettes locatives(29)29  
EBITDAaL 2 583  271   
Principaux litiges(65)65  
Charges spécifiques de personnel(20)20  
Revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités47 (47) 
Coûts des programmes de restructuration(12)12  
Coûts d'acquisition et d'intégration(5) 
Dotations aux amortissements des actifs financés(1)(1) 
Dotations aux amortissements des droits d'utilisation(297)(297) 
Pertes de valeur des actifs financés 
Pertes de valeur des droits d'utilisation(1)(1) 
Intérêts sur les dettes liées aux actifs financés 
Intérêts sur les dettes locatives(29)(29) 
     
Données 2018 historiquesAu 1er trimestre 2018 
En millions d'eurosDonnées ajustéesAjustementsde présentationCompte de résultat 
Chiffre d'affaires 10 082  10 082   
Achats externes(4 519)(4 519) 
Autres produits opérationnels151 151  
Autres charges opérationnelles(74)(74) 
Charges de personnel(2 115)(11)(2 126) 
Impôts et taxes d'exploitation(920)(920) 
Résultat de cession de titres et d'activités 
Coûts des restructurations et d'intégration(16)(16) 
EBITDA ajusté 2 605  (27)   
Principaux litiges(2) 
Charges spécifiques de personnel(13)13  
Revue du portefeuille de titres et d'activités 
Coûts des restructurations et d'intégration(16)16  
EBITDA 2 578  2 578   

Annexe 3 : indicateurs-clés de performance

 31 mars 201931 mars 2018
Groupe Orange données historiques
Nombre total de clients* (millions)263,694  262,771 
Clients des offres convergentes (millions)10,506  10,018 
Clients des services mobiles* (millions)203,781  201,861 
 - dont clients bénéficiant d’un forfait  (millions)71,676 75,255 
Clients des services fixes haut débit (millions)20,275  19,582 
 - dont clients à très haut débit (fibre et câble, en millions)6,714 5,140 
 - dont clients Fixe Seul haut débit (millions)9,769 9,564 
Clients TV (millions)9,658 9,097 
Orange - marché France**  
Services mobiles  
Nombre de clients* (millions)33,520 32,012 
 - dont clients bénéficiant d’un forfait (millions)31,146 29,184 
Services fixes  
Nombre de clients haut débit (millions)11,757 11,537 
Part de marché haut débit fixe fin de période (en %)n.d40,3%
Nombre de clients abonnés au fixe (millions)17,708 18,263 
France  
Convergence  
Nombre de clients (millions)5,698 5,519 
ARPO Convergent trimestriel (euros)67,0 67,5 
Services mobiles  
Nombre de clients* (millions)21,621 21,731 
 - dont clients des offres convergentes (millions)9,365 8,872 
 - dont clients Mobile Seul (millions)12,256 12,859 
ARPO Mobile Seul trimestriel (euros)16,9 17,0 
Services fixes  
Nombre de clients haut débit (millions)11,502 11,285 
 - dont clients FTTH (millions)2,759 2,129 
 - dont clients Fixe Seul Haut Débit (millions)5,805 5,766 
Clients TV (millions)7,103 6,867 
ARPO Fixe Seul haut débit trimestriel (euros)36,4 37,5 
Nombre de clients abonnés au fixe (millions)15,373 15,714 
Nombre de lignes fixes du marché Opérateurs (millions)12,866 13,598 
Espagne  
Convergence  
Nombre de clients (millions)3,082 3,138 
ARPO Convergent trimestriel (euros)58,1 57,1 
Services mobiles  
Nombre de clients* (millions)16,187 16,079 
 - dont clients des offres convergentes (millions)5,841 5,827 
 - dont clients Mobile Seul (millions)10,345 10,252 
ARPO Mobile Seul trimestriel (euros)12,3 12,2 
Nombre de clients MVNO (millions)2,852 3,203 
Services fixes  
Nombre de clients haut débit (millions)4,133 4,139 
 - dont clients à très haut débit (millions)2,997 2,428 
 - dont clients Fixe Seul Haut Débit (millions)1,051 1,002 
Clients TV (milliers)705 641 
ARPO Fixe Seul haut débit trimestriel (euros)31,3 31,8 
   
* Hors clients des MVNO.
** Clients d'Orange France et du secteur Entreprises en France.
*** Estimation de la société.
**** Europe : Pologne, Belgique & Luxembourg, et Pays d'Europe centrale.

 31 mars 201931 mars 2018
Europe**  
Convergence  
Nombre de clients (millions)1,726 1,361 
Services mobiles  
Nombre de clients* (millions)33,689 32,893 
 - dont clients des offres convergentes (millions)3,219 2,489 
 - dont clients Mobile Seul (millions)30,471 30,405 
Services fixes  
Nombre de clients haut débit (millions)3,317 3,035 
 - dont clients à très haut débit (milliers)851554
 - dont clients Fixe Seul Haut Débit (millions)1,591 1,674 
Clients TV (millions)1,8501,589
Afrique & Moyen-Orient  
Services mobiles  
Nombre de clients* (millions)120,385 120,876 
 - dont clients bénéficiant d’un forfait (millions)4,660 11,335 
Services fixes  
Nombre de clients Fixe haut débit (milliers)1 068 870 
Nombre total de lignes fixes (milliers)953 956 
Entreprises  
France  
Services mobiles  
Nombre de forfaits* (millions)11,899 10,281 
- dont machine-to-machine (millions)9,013 7,492 
Services fixes  
Nombre de lignes fixes (millions)2,335 2,549 
Nombre d'accès IP-VPN (milliers)300 297 
Nombre de connections XoIP (milliers)90 85 
Monde  
Nombre total des accès IP-VPN dans le monde (milliers)359 354 
   
* Hors clients des MVNO.

** Les indicateurs-clés par pays de l'Europe sont présentés sur le site du Groupe orange.com, à la rubrique Investisseurs, dans le    document "Orange Investors data book Q1 2019", directement accessible avec le lien suivant :    https://www.orange.com/fr/Investisseurs/Resultats-et-presentations/Folder/Tous-les-resultats-consolides

Annexe 4 : glossaire

Chiffres clés

Données à base comparable : des données à méthodes, périmètre et taux de change comparables sont présentées pour la période précédente. Le passage des données historiques aux données à base comparable consiste à conserver les résultats de la période écoulée et à retraiter les résultats de la période correspondante de l’exercice précédent, dans le but de présenter, sur des périodes comparables, des données financières à méthodes, périmètre et taux de change comparables. La méthode utilisée est d’appliquer aux données de la période correspondante de l’exercice précédent, les méthodes et le périmètre de la période écoulée ainsi que les taux de change moyens utilisés pour le compte de résultat de la période écoulée. Les variations en données à base comparable permettent de refléter l’évolution organique de l’activité. Les données à base comparable ne constituent pas des agrégats financiers définis par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

EBITDAaL ou "EBITDA after Leases" (depuis le 1er janvier 2019) : résultat net des activités poursuivies avant impôt sur les sociétés, avant résultat financier hors intérêts sur dettes locatives et sur dettes liées aux actifs financés, avant résultat des entités mises en équivalence, avant pertes de valeur des écarts d’acquisition et des actifs immobilisés, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant effets liés aux prises de contrôle, avant dotations aux amortissements des actifs immobilisés, avant effets des principaux litiges, avant charges spécifiques de personnel, avant revue du portefeuille d'actifs immobilisés, de titres et d'activités, avant coûts des programmes de restructuration, avant coûts d'acquisition et d'intégration. L’EBITDAaL ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

eCAPEX ou "CAPEX économiques" (depuis le 1er janvier 2019) : (i) investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors actifs financés, (ii) diminués des prix de cession des actifs incorporels et corporels cédés. Les e-CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

Cash-Flow Opérationnel (EBITDAaL – eCAPEX depuis le 1er janvier 2019) : EBITDAaL (voir cette définition) diminué des eCAPEX (voir cette définition). Orange utilise cet indicateur pour mesurer la performance du Groupe à dégager de la trésorerie à travers son activité opérationnelle. Le Cash-Flow Opérationnel ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

EBITDA (jusqu’au 31 décembre 2018) : résultat d’exploitation avant dotation aux amortissements, avant effets liés aux prises de contrôle, avant reprise des réserves de conversion des entités liquidées, avant perte de valeur des écarts d’acquisition et des immobilisations, et avant résultat des entités mises en équivalence. L’EBITDA ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

EBITDA ajusté (jusqu’au 31 décembre 2018) : EBITDA (voir cette définition) ajusté des effets des principaux litiges, des charges spécifiques de personnel, de la revue du portefeuille de titres et d’activités, des coûts de restructuration et d'intégration, et, le cas échéant, d’autres éléments spécifiques qui seront systématiquement précisés. L’EBITDA ajusté ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

CAPEX (jusqu’au 31 décembre 2018) : investissements corporels et incorporels hors licences de télécommunication et hors investissements financés par location-financement. Les CAPEX ne constituent pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peuvent ne pas être comparables aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

Cash-Flow Opérationnel (EBITDA ajusté – CAPEX jusqu’au 31 décembre 2018) : EBITDA ajusté diminué des CAPEX. Orange utilisait cet indicateur pour mesurer la performance du Groupe à dégager de la trésorerie à travers son activité opérationnelle. Le Cash-Flow Opérationnel ne constitue pas un agrégat financier défini par les normes IFRS et peut ne pas être comparable aux indicateurs dénommés de façon similaire par d’autres entreprises.

Convergence

La base clients et le chiffre d'affaires facturés aux clients (hors ventes d'équipements) de la Convergence concernent les offres convergentes définies comme la combinaison a minima d’un accès haut débit fixe et d’un forfait mobile, et souscrites par les clients du marché grand public.

ARPO Convergent : le chiffre d’affaires trimestriel moyen par offre convergente (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services des offres convergentes grand public facturés aux clients généré sur les trois derniers mois (hors ajustements IFRS15) par la moyenne pondérée du nombre d’offres convergentes grand public sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par offre convergente.

Services Mobile Seul

Le chiffre d'affaires des services Mobile Seul concernent les revenus facturés aux clients des offres mobiles hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements. La base clients regroupe les clients des forfaits hors Convergence grand public, les forfaits machine-to-machine et les prépayés.

ARPO Mobile Seul : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Mobile Seul (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services Mobile Seul (hors machine-to-machine et hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Mobile Seul (hors machine-to-machine) sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Mobile Seul.

Services Fixe Seul

Le chiffre d'affaires des services Fixe Seul inclut le chiffre d'affaires des services fixes hors ceux de la Convergence grand public et hors ventes d'équipements : téléphonie fixe classique, fixe haut débit, solutions et réseaux d’entreprise1. La base clients est constituée des clients de la téléphonie fixe et du haut débit fixe, hors les clients de la Convergence grand public.

ARPO Fixe Seul haut débit : le chiffre d’affaires trimestriel moyen Fixe Seul haut débit (ARPO) est calculé en divisant le chiffre d’affaires des services du Fixe Seul haut débit (hors ajustement IFRS15) généré sur les trois derniers mois par la moyenne pondérée du nombre de clients Fixe Seul haut débit sur la même période. L’ARPO est exprimé en chiffre d’affaires mensuel par client Fixe Seul haut débit.

IT & services d'intégration

Le chiffre d'affaires de l'IT et des services d’intégration inclut les revenus des services de communication et de collaboration unifiés (Local Area Network et téléphonie, conseil, intégration, gestion de projet, offres de vidéoconférence), les services d'hébergement et d'infrastructure (dont le cloud computing), les services applicatifs (gestion de la relation clients et autres services applicatifs), les services de sécurité, les services liés au machine-to-machine (hors connectivité), ainsi que les ventes d'équipements liées aux produits et services ci-dessus.

Services aux opérateurs

Le chiffre d'affaires réalisé avec les autres opérateurs inclut (i) les services mobiles aux autres opérateurs qui regroupent le trafic mobile entrant, le roaming visiteurs, le partage de réseaux, l'itinérance nationale et les opérateurs de réseaux virtuels (MVNO), et (ii) les services fixes aux autres opérateurs qui comprennent notamment l'interconnexion nationale, les services aux opérateurs internationaux, les services d'accès à haut et très haut débit (accès fibre, dégroupage de lignes téléphoniques, ventes d'accès xDSL), et la vente en gros de lignes téléphoniques.

1 A l’exception de la France, où l'essentiel des solutions et des réseaux d’entreprise est porté par le secteur Entreprises.

Pièce jointe

  • CP_Orange_Q1_2019_VF
Su Consulta Reciente
BMV
FIBRAPL14
Fibra Prol..
BMV
AMXL
América Mó..
BMV
ME
IPC México
BMV
ALSEA*
Alsea
FX
USDMXN
United Sta..
Las acciones que ha visto aparecerán en este recuadro, lo que le permite volver fácilmente a las cotizaciones que ha consultado previamente
Registrarse ahora para crear su lista personalizada de acciones en streaming.

Cotizaciones PLUS están en tiempo real. Cotizaciones NYSE y AMEX están con retraso de por lo menos 20 minutos.
El resto de las cotizaciones están con retraso de por lo menos 15 minutos al menos que se indique lo contrario.

Al acceder a los servicios disponibles de ADVFN usted acepta quedar sujerto a los Términos y Condiciones

P: V:mx D:20191018 06:30:13